L’Entretemps

Logo l'Entretemps

Les éditions L’Entretemps ont été créées en 1997 par Christophe Bara et Philippe Grand. Il s’agissait de développer des projets, des méthodes et des supports de publication pour la transmission de la mémoire et des savoirs. Au départ positionné sur le collectage ethnographique, l’Entretemps s’est rapidement intéressé au domaine de la représentation artistique et au témoignage des créateurs et de tous ceux qui font évoluer leur art. Une orientation a été définie : rendre compte des fondements ou des évolutions des disciplines scéniques, proposer des outils pratiques comme des supports de réflexion, et surtout rendre accessible et attrayante la lecture des textes ainsi réunis.

Grâce à la complicité de directeurs de collections experts dans leurs domaines, diverses lignes éditoriales ont été développées sur le théâtre, le cirque, la musique, la danse, la marionnette, les arts de la rue, les politiques culturelles, la scénographie, l’ethnoscénologie, les arts numériques ou le cinéma.

Les objectifs fondateurs des éditions l’Entretemps ne résident pas seulement dans le choix d’un domaine d’investigation, mais aussi dans une certaine conduite éditoriale. La production des livres ne cède pas à la pression économique qui pourrait pousser un éditeur à sacrifier la qualité des papiers et du façonnage, à réduire le soin et le temps accordé aux multiples relectures, à l’établissement des notes, index et bibliographies, à sous-estimer la nécessité de traiter les images imprimées comme des œuvres esthétiques autant que des outils de compréhension. Ce souci de qualité dans la fabrication et de richesse dans les contenus rejoint une autre préoccupation : celle d’un dialogue véritable avec les artistes.

.