Flamenco une histoire sociale

25,00

Le flamenco c’est aussi une histoire de luttes qu’on devine dans ses letras: luttes sociales des ouvriers agricoles; luttes antifascistes pendant la guerre d’Espagne et le franquisme; luttes contre le racisme anti-gitan…

UGS : 9782916749365 Catégorie : Étiquettes : , , , , ,

Description

d’Alfredo Grimaldos – Traduction (de l’Espagnol) par France Nancy et Gérald Gale, Éditions Les Fondeurs de briques, sept. 2014, 300 p., 25€, EAN 9782916749365

Pendant longtemps, le flamenco fut un art de transmission orale, préservé essentiellement au sein des dynasties gitanes de Basse-Andalousie. Depuis un siècle, les modifications sociales de l’Espagne ont participé au développement de la musique flamenca de l’avènement du microsillon jusqu’à aujourd’hui. À travers paroles de chants, entretiens et tranches de vie captées sur le vif, l’auteur nous fait approcher les principaux acteurs de la scène flamenca des foisonnantes années 1960 jusqu’à nos jours. C’est l’époque des bouleversements amenés par Camarón de la Isla, Paco de Lucía puis Enrique Morente qui acccompagneront la chute de la dictature. Le livre retrace les relations historiques entre la société espagnole et les interprètes de cette chronique sociale que le cante flamenco colporte. Nous croisons ainsi Antonio Mareina, Farruco, Rancapino, Fernanda de Utrera, et tant d’autres, qui nous plongent dans une tragicomédie gitane, depuis les labeurs des champs et la guerre d’Espagne jusqu’à la vie nomade de musiciens riches de bons mots et d’anecdotes.

Informations complémentaires

Poids 610 g
Dimensions 2 × 17 × 22 cm

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Flamenco une histoire sociale”

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.