Camarón de la Isla, La douleur d’un prince

18,00

Un essai remarquablement documenté sur la vie tumultueuse de l’immense cantaor qui n’évite pas les questions sensibles et fait parler ceux qui ont connu Camarón.

UGS : 9782916749501 Catégorie : Étiquettes : , , , , , ,

Description

Francisco Peregil, traduit de l’espagnol par P.J. Bourgeat, Les Fondeurs de Briques, coll. Instrumental, Févr. 2019, 240 p., 18.00 €, EAN 9782916749501

Ce livre se déroule comme une joute flamenca, avec comme amphitryon, Camarón de la Isla (José Monge Cruz de son vrai nom), chanteur de flamenco gitan passé de génie à mythe après sa disparition prématurée en 1992, à l’âge de 42 ans. Afin de s’approcher au plus près du mystère de la voix et de la personnalité du cantaor, l’auteur convoque son entourage : noctambules de vocation, artistes de la faim, gardes du corps empressés, promoteurs peu scrupuleux, guitaristes virtuoses, médecins aux méthodes non orthodoxes, fans grappillant une miette du génie. Et même, quelques, mais bien peu, véritables amis. Cette galerie de portraits, fruit des rencontres de l’auteur, nous fait pénétrer dans les arcanes du monde du flamenco autant que dans l’âme de Camarón. Révolutionnaire du cante flamenco de la seconde moitié du XXe siècle, Camarón a longtemps collaboré avec l’autre génie de la musique espagnole de son temps, le guitariste Paco de Lucía. L’auteur revient sur leur relation fraternelle, mais aussi sur la polémique à propos des droits d’auteur des cantes, pour lesquels Camarón s’estimait lésé par la famille de Paco, les Sánchez. On croise aussi Tomatito, guitariste flamboyant de la seconde partie de la carrière du cantaor et Paco Cepero, le premier accompagnateur du Gitan. Détruit par le tabac, la drogue et les nuits sans fin, Camarón a suscité beaucoup de suiveurs mais aucun héritier n’ayant son talent musical ni son aura. Il reste une étoile dont la voix résonne toujours puissamment aujourd’hui et conserve sa part de mystère impénétrable.

Informations complémentaires

Poids 295 g
Dimensions 1 × 17 × 22 cm

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Camarón de la Isla, La douleur d’un prince”

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.